Mon voyage de rêve en Chine

chine-voyage

Notre magnifique planète regorge d’endroits fabuleux d’une beauté à couper le souffle. Des montagnes aux couleurs irréelles, des îles envoutantes offrant un avant-goût du paradis, une ville taillée dans les roches … Dame Nature est tellement riche que même si on passe une année entière à visiter les sites touristiques du monde, on en ratera toujours. Mais un des voyages de rêve que j’ai toujours voulu faire, c’est la Grande Muraille de Chine. Vous savez la muraille d’une longueur de 6400 km qui s’étend de la frontière de la Corée jusqu’au désert de Gobi. Le mois dernier j’étais en mission en Chine et j’ai pu finalement voir cette fortification s’étalant sur plusieurs milliers de kilometres.

Un périple au cœur de l’Orient

Ce lieu plutôt insolite a été créé, dit-on, pour arrêter l’invasion des mongols. Pendant la semaine où j’étais là-bas, j’ai pu faire 4 jours de randonnée sur la Muraille et en profiter également pour visiter Pékin. Le deuxième jour après mon arrivée par le vol de Pékin, j’allais à Tianjin où j’ai pu déjà visiter une partie de la muraille à Huangyaguan, où j’ai pu voir un secteur bien rénové d’une beauté impressionnante. Ça ne me suffisait pas et j’étais également allé à Jinshanling où j’ai pu négocier une voiture pour rejoindre ce lieu. Ceci fait environ une heure et demie du centre de Pékin, mais cela en vaut la peine. Car une fois sur place, j’ai passé 10 à 12 tours de guets et j’ai fini par être seul. L’ascension est assez rude mais cela m’a permis de contempler tout à mon loisir l’étendue de cette vaste Muraille. Le mur est détruit en partie et on ne retrouve que quelques tours, là où j’étais allé.

voyage-chine

Certaines parties de la muraille sont même recouvertes de végétation. Ce qui en fait d’ailleurs son charme. A mon avis, la largeur de ce site impressionnant doit mesurer dans les environs de 5 à 7 mètres et la hauteur entre 5 à 17 m environ selon l’endroit. Jinshanling est certes moins touristique comparé à Badaling où il y a beaucoup de monde, un vrai Disneyland. Mais l’endroit est idéal pour dormir en tente afin de voir le coucher et le lever du soleil. Mais comme on sait, voyager à l’encontre de la Nature n’est pas sans risques, alors je préfère repartir après un certain temps. J’ai remarqué également que certains passages sur les pierres lisses sont glissants. Et puis il faisait très chaud ce jour-là, et le soleil est caché par la pollution de Beijing, mais fort heureusement j’ai amené une bouteille d’eau. Ce qui vous fait éprouver une sensation de vivre dans une autre civilisation, avec le repas que j’ai trouvé bon aussi sur un petit village le long de la route vers le mur. Un trek entre Simatai et Jinshanling doit être fabuleux. Vers la fin de mon séjour, j’ai ajouté la visite du tombeau des Mings et la visite de la cité interdite car ceux-ci méritent bien une visite, disent certaines personnes. Ce fut un voyage de rêve dans l’empire du milieu où même seul j’ai pu réaliser quelques jours de randonnées dans une ambiance enivrante.

Plus d’informations sur la Chine sont disponibles sur le blog de Dodile.