Logan : décevant

Ce film de James Mangold sort le 1er mars sur les écrans des salles françaises. Il s’agit du troisième film consacré au mutant Wolverine et le dixième film de la franchise X-Men. C’est aussi la dernière prestation de Hugh Jackman dans la série. Il a joué Wolverine depuis 17 ans. Dans ce film on retrouve ainsi les acteurs principaux Hugh Jackman et Patrick Stewart.

Synopsis du film

Le temps des X-men est si loin. Logan/Wolverine décide de se retirer du monde. Usé, fatigué, il a changé son costume de Wolverine pour des habits de chauffeur. Dans le film, on le retrouve ainsi ayant la gueule de bois, avec sa bouteille de bourbon, il ouvre les yeux dans sa limousine. Il ne se sert plus souvent de ses griffes ou de son pouvoir de régénération maintenant. Il soigne un vieux professeur malade nommé Xavier. En cette période, en 2029, la race endémique de mutants est toujours considérée des outlaws. Voilà pourquoi Logan veut rester lui-même. Mais quand une femme lui sollicite pour conduire sa fille à Dakota du nord, Charles le pousse à accepter. La fille en question est une jeune mutante, pourchassée par Donald Pierce, un implacable mercenaire. Une véritable road-trip ensanglantée va alors suivre où Xavier, Laura et Logan doivent s’échapper des poursuivants le long de route d’Amérique.

logan-avis

Critique du film Logan

L’intrigue de ce film est plutôt simple. Il s’agit d’une course-poursuite assez classique mais avec beaucoup de scènes de violence et peu de dialogues. L’atmosphère est ainsi tendue, pesante, placée dans un réalisme sombre et sanglant. On peut voir des griffes trancher les visages, arracher des membres, des véritables scènes de boucherie. Un cocktail explosif d’action et de brutalité et une ambiance froid qui finit par peser. Heureusement qu’il y a un brin d’humour pour atténuer la brutalité du film. C’est pour cela d’ailleurs que le film est déconseillé aux moins de 12 ans. Comparée à l’atmosphère des premiers X-Men, celui-ci est trop violent. La tournure de ce spin-off pourrait déplaire à ceux qui n’aiment pas le genre. En outre, à force d’anticiper une fin en feu d’artifice, on est aussi déçu de l’épilogue de cet adieu aux armes de Hugh Jackman. Outre le côté gore, le scénario présente aussi quelques longueurs ainsi que du temps mort. Sinon, on relève également des incohérences par rapport aux autres volets de Marvel, et quelques longueurs. On parlait auparavant de la désintégration du professeur par Jean grey et que son esprit est transmis à un corps de malade de Moira. Or, la version de l’histoire du professeur est assez différente. On ne comprend pas aussi comment se fait-il qu’on arrive déjà au 2029….

Dans ce dernier épisode de Wolverine, on admire cependant le jeu d’acteur. Laura est la révélation du film. Elle égalise le super-héros dans l’animalité. Wolverine incarne bien aussi son personnage et Patrick Stewart est bluffant à travers le trait d’un vieil homme usé, vieillissant. Par ailleurs, les effets spéciaux sont convaincants à travers les scènes de bain de sang redondantes. En bref, Logan n’est peut-être pas le meilleur des X-Men mais il se laisse regarder.